LA CHASSE AUX BÉCASSES DES BOIS EN ESTONIE

CUSTOM TOUR

DIFFICULTY:

La chasse aux bécasses des bois en Estonie

En Estonie, la meilleure période de l’année pour la chasse aux bécasses des bois reste, en fonction de l’année, entre le mois d’octobre, en englobant surtout les deux dernières semaines, et les deux premières semaines du mois de novembre.

Quelquefois, la neige arrive plus tôt ou bien il fait soudain très froid ; alors, la chasse aux bécasses des bois est difficile. Certains chiens travaillent volontiers dans la neige mais on connaît également des exemples où les chiens ne travaillent plus si bien, lorsqu’il y a de la neige. Parfois, la neige couvre le sol déjà au début de novembre. Un bon moment pour cette chasse est, selon les gens d’ici, aussi le début d’octobre. Alors, il s’agit des bécasses des bois locales qui se sont installées ici. Une migration intense a lieu plutôt à mi-octobre.

Nous n’avons pas de possibilité de louer des chiens pour la chasse aux bécasses des bois. En Estonie, la chasse aux oiseaux n’est pas très populaire et c’est pourquoi les chiens appropriés ne sont pas très faciles à trouver. Si vous venez en Estonie en vue de la chasse aux bécasses des bois, emportez donc vos propres chiens.

En général, les visiteurs réservent, pour la chasse aux bécasses des bois, un voyage d’une semaine et ils y arrivent avec un minibus ou avec de grandes voitures directement d’Italie, de France ou d’Espagne. On vient également en avion mais certains disent qu’en ce cas, les chiens mettent plusieurs jours à reprendre leur rythme de vie normal. D’un autre côté, nous avons vu que les chiens qui avaient fait un voyage de deux jours en voiture voulaient simplement courir, sans travailler, pendant les premiers jours chez nous. Ça dépend aussi du chien, naturellement. Il est possible que les chiens plus âgés soient raisonnables et trouvent des oiseaux dès les premiers jours. Il arrive aussi qu’un groupe vienne à la chasse, que leurs chiens travaillent bien et dénichent beaucoup d’oiseaux et les hommes soient contents, tandis qu’un autre jour, nous ayons un autre groupe, leurs chiens ne trouvent rien ou trouvent peu d’oiseaux et le groupe ne soit pas content. Ensuite, c’est le premier groupe qui revient et de nouveaux, leur chasse est couronnée du succès. Ce sont donc les chiens qui garantissent un bon résultat. Pourtant, dans cette situation, on dit souvent que la forêt et la zone sont médiocres. Et nous savons tous que ça dépend aussi de la migration des bécasses des bois. Or, le moment exact de la migration est très difficile à prévoir.

Les chasseurs estoniens sont modestes et sérieux et ils ne supportent pas une émotivité excessive mais en même temps, ils sont aimables. Il faut absolument en tenir compte.

Nous vous trouverons toujours un logement dans lequel vos chiens se sentiront bien eux aussi. D’un autre côté, dans nos zones rurales où la bécasse des bois est généralement chassée il n’existe pas de lieux de séjour très performants pour les chiens. Mais nous sommes toujours arrivés à un accord et les chiens sont bien chez nous.

Nous offrons un logement selon les souhaits du client. Si vous désirez un logement plus luxueux, dites- le-nous car à un prix plus élevé nous pouvons vous le proposer. Nos lieux de logement sont agréables et confortables et les clients en ont été contents jusqu’ici.

Les bons endroits pour la chasse aux bécasses des bois n’étant pas très nombreux en Estonie, il faudrait faire une réservation à temps. Ces lieux, il n’y a en pas beaucoup mais la demande est grande. Une réservation faite très tôt vous garantit donc un bon voyage de chasse.

Beaucoup d’entre vous demandent sans doute combien d’oiseaux un seul homme peut chasser par jour. Un vrai chasseur comprend ce que c’est que la chasse et il sait que les jours ne se ressemblent pas. Un jour on en reçoit 0, le lendemain 5, puis le troisième jour 3, le quatrième jour 20, le cinquième jour de nouveaux 0, le sixième jour 40. Le résultat dépend beaucoup du temps, de la migration, de l’adresse du chasseur, de l’expérience des chiens.

En Estonie, les forêts sont en général très denses et souvent, on entend le coup mais aucun oiseau ne tombe, ce qui veut dire que dans une forêt dense il est difficile de tirer juste. D’un point de vue général, l’île Hiiumaa et la partie Ouest de l’Estonie sont considérées comme les meilleures zones pour la chasse aux bécasses des bois. Mais nous avons fait de bonnes chasses également dans la partie centrale de l’Estonie. Les zones où une forêt est entourée de champs et de prairies sont excellentes, surtout les anciens emplacements de fermes.

Nous vous recommandons d’emporter un dispositif GPS. Notre guide vous indiquera la région dans laquelle la chasse est autorisée et alors, vous traverserez la première zone. Ensuite, vous reverrez le guide, qui vous indique une nouvelle zone, etc. Vous pouvez chassez uniquement dans la zone indiquée ; si vous pénétrez sur un terrain qui appartient à un étranger, vous risquerez d’avoir des problèmes. En une journée, vous réussissez à traverser deux ou trois zones. La zone dévolue à une association de chasseurs mesure environ 10 000 hectares en Estonie.

En Estonie, en automne, la nuit tombe déjà vers 16h30. Vous emporterez votre déjeuner pour ne pas perdre du temps, dans la journée, à un déjeuner dans un restaurant.

Réservez une chasse aux bécasses des bois en Estonie à temps. Vous n’aurez pas à vous faire des soucis : nous nous occuperons de vos documents de chasse en Estonie, nous vous trouverons une zone de chasse et un logement. Au besoin, nous vous organiserons un transport à partir de l’aéroport jusqu’au lieu de logement.

Le prix dépend du nombre des jours de chasse et des participants.

 

 

 

SIMILAR TOURS